Du côté de chez Mand

16 décembre 2019

Tryphena Sherrell 1841

Broder la petite Tryphena fut un vrai plaisir.

Tryphena est née à Plymouth en 1834, elle a brodé son marquoir alors qu'elle n'avait que 6 ans, en 1841, elle serait décédée à 40 ans en 1874. Je vous laisse découvrir son histoire sur le blog d'Histoire de Lin (épisode 1, épisode 2, épisode 3, épisode 4), elle a pris la peine de faire des recherches généalogiques et a retrouvé sa famille.

Je viens seulement de voir que la dernière ligne est décallée par rapport à la broderie originale que voici. J'aime beaucoup les marquoirs anglais dans ce style, j'en ai d'ailleurs d'autres en projet, il ne me manque malheureusement que le temps ...

Source: Externe

La grille est disponible ici chez Sophie B.

Ma petite reproduction vient enfin de rejoindre le mur bleu de ma mère auprès de Marthe, de Justine et de ma petite Mathilde.

 

Posté par mand075 à 15:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


12 décembre 2019

La main à l'ouvrage

En ce moment se tient à Nohant une petite exposition sur les ouvrages manuels de George Sand et les outils qu'elle utilisait. J'ai eu la chance d'assister à la visite guidée de cette exposition, les explications de la conférencière passionnée et sa gentillesse m'ont charmée.

 

Source: Externe

 

George Sand écrivait beaucoup, elle a même modifié son écriture pour soulager sa main, mais elle brodait aussi des canevas et elle dessinait des dendrites chaque soir, après le repas, et les soirées sont longues en province à cette époque, surtout l'hiver.

Elle avait notamment brodé un salon de motifs floraux, soit un canapé et plusieurs sièges, qu'elle offrit à la mère de son banquier car il lui avait fait gagné une somme considérable avec un investissement qu'elle avait fait chez lui. Il fut quelques temps plus tard poursuivi pour escroquerie ...

 

DSC0E0991

 

Outre la superbe trousse à ouvrage qui figure sur l'affiche de l'exposition et qui porte ses initiales, George Sand avait aussi un petit nécessaire avec un coffret en ivoire provenant de chez Tahan, fournisseur de Napoléon III.

 

DSC01011

S'il reste peu d'ouvrages de broderie attribuables à l'aiguille de George Sand, il reste les costumes des marionnettes de Maurice.

 

Posté par mand075 à 17:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 novembre 2019

La brocante du dimanche #02

C'est la première fois que j'allais à la grande brocante de la rue de Bretagne

24Et j'en suis très contente. Une jolie broderie au demi point, sans doute 19ème, représentant un bouquet de fleurs dans un vase, entièrement brodée avec un fond écru, dans un cadre en bois avec liseret en buis qui aura besoin d'être ciré, quelques boutons de nacre et deux mouchoirs l'un en dentelle et l'autre travaillé avec des jours de style art déco et quelques petites fleurs brodées. Quant à la petite cousette de poilu, c'est mon père qui l'a trouvée récemment.

 

Posté par mand075 à 12:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

11 novembre 2019

Aux morts pour la France

 

Le 28 septembre 1872 naissait à Saint-Saulge dans la Nièvre Louis Porche, fils de François Porche et de Michelle Favier. Son père, François Porche, est décédé le 11 février 1876 alors qu'il n'avait que 3 ans. Louis avait encore sa mère lorsqu'il s'est marié le 25 avril 1903 à Georgina Toussaint, Michelle avait alors 60 ans. Etait-elle encore vivante onze ans plus tard ? Louis a été mobilisé en août 1914 à l'âge de 42 ans alors qu'il était dans la réserve de l'armée territoriale depuis 1912. Il a été proposé pour la réforme le 6 septembre 1918, presque à la fin de la Grande Guerre. Georgina Toussaint, née à Andrezel le 10 mars 1881, était la fille de Théodore Toussaint et de Théodeline Aimée Zénaïde Beslé. J'aime les prénoms de mon aïeule. Leur fille, Gilberte, est née le 11 novembre 1903, elle est la mère de ma grand-mère maternelle.

Afred Théodore Dumesnil, l'autre grand-père de ma mère, aurait fait le chemin des dames, mais je n'en ai aucune preuve. Né le 14 avril 1881 à Saint-Germain-Laxis de Théodore Dumesnil et de Mathilde Marie Héloïse Desvignes, il était bourrelier sellier et entre autres objets ramenés de la guerre figurent des fûts d'obus sculptés que vous pouvez voir sur les photos plus bas.

 

Alfred

 

Un autre de mes arrières-grands pères, Pierre Albert Jean Dufauret, né le 9 février 1899 à Nogent sur Marne de Pierre Victor Dufauret et Adrienne Renée Marie Castelli, a lui aussi participé à cette guerre. Malheureusement suite à un différend avec ses parents, il s'était engagé dans la légion avant d'avoir l'âge réglementaire. Il a été incorporé en avril 1918 dans l'armée régulière et je n'ai retrouvé que son matricule militaire datant de cette époque. J'aurais aussi aimé en savoir plus sur sa mère, Adrienne Castelli mais elle repose dans le caveau familial sans indication de la date et du lieu de son décès.

Mes arrières grands pères ont fait la guerre et y ont survécu, contrairement à beaucoup d'autres, même si deux sur les trois sont rentrés malades des bronches.

A Faches-Thumesnil, commune du nord de la France, pas loin de la frontière belge, quelques mois après le début de la première guerre mondiale, une brodeuse anonyme brodait cet émouvant hommage.

Hommage 4

Quelques années plus tard, juste après la fin de cette guerre, une petite Aline Fournet de 10 ans brodait ce petit abécédaire que je trouve bien triste, elle qui avait grandi pendant cette terrible guerre.

Certains connaissent peut-être déjà ce petit marquoir qui avait été publié dans le fascicule Les alphabets au fil du temps de Stéphanie Voet.

Aline Fournet 1919

A l'occasion des 100 ans de son petit marquoir, en ce jour où l'on commémore nos morts, pour leur rendre hommage, la grille de la broderie de la petite Aline est disponible sur demande dans les commentaires en bas de ce message.

Posté par mand075 à 11:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 novembre 2019

Un "petit" dernier ...

Dernière broderie d'Halloween pour cette année, mais je suis bien contente de l'avoir finie puisque je l'avais commencée lors d'un SAL il y a maintenant 5 ans ...

 

Halloween 01Spooky Countdown de The Primitive Hare

Halloween 02

Halloween 04     Halloween 03

Je range maintenant tout ce qui se rapporte à Halloween jusqu'à l'année prochaine. Mais nous reparlerons quand même de défunts la semaine prochaine

Posté par mand075 à 18:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,


30 octobre 2019

Quand on reparle d'Halloween

Halloween approche et je suis presque prête

 

Halloween 1

Halloween 2Adaptation de Witch pumpkin de With thy needle and thread pour la sorcière et les citrouilles

Halloween 3School for little witches de The little stitcher

Halloween 4Brew haha de Plum Street Sampler

J'ai manqué de temps mais j'ai encore plein d'idées pour l'année prochaine

 

Posté par mand075 à 11:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 octobre 2019

All Hallows Eve

Halloween ... All hallows eve ... Samain ... la veille de la Toussaint

Lors de cette fête païenne les Celtes célèbraient le changement d'année, la nuit de Samain ne faisait pas partie de l'année écoulée mais elle n'était pas non plus de la nouvelle année, une nuit en dehors du temps où les vivants pouvaient communiquer avec les morts

La fête américaine ne m'intéresse pas du tout, mais par contre j'adore les broderies avec des sorcières, des chats noirs, des citrouilles, etc ...

J'ai donc décidé cette année de finir cette broderie commencée à sa sortie. J'ai déjà ajouté quelques cases et je compte la finir pour le 31

Spooky 01Spooky Countdown de The Primitive Hare

Spooky 02

Spooky 03

Et puis c'est dommage de laisser cette petite trouse à aiguilles enfermée dans un en cours abandonné ...

Hallow Needle Queen

Hallows needles' queen de The Primitive Hare

 

Posté par mand075 à 15:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 octobre 2019

Haubarg 1783

Il y a près d'un an, dans un SAL maison j'avais choisi de broder le très bel Haubarg de Sabine Taterra, reproduit d'après un original conservé au Altona Museum de Hamburg avec des soies d'Alger d'Au vers à soie.

 

haubarg1

Je l'ai fini pendant la canicule de cet été et le voici enfin enfin de retour de chez mon encadreur. Il a tout de suite trouvé sa place dans mon entrée.

Haubarg2

La grille est disponible ici.

Posté par mand075 à 14:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 octobre 2019

La brocante du dimanche #01

Le premier dimanche de chaque mois, il y a une petite brocante près de chez moi, mélange de professionnels et de particuliers. Pour ma maman j'ai trouvé une immense tapisserie de la dame à la licorne, inachevée, le panneau A mon seul désir qu'elle n'avait pas, il y avait aussi toutes les laines colbert

Dame à la licorne 01

Dame à la licorne 02

Dame à la licorne 03Et puis égaré sur une table d'objets industriels, ce petit naperon, un peu jauni par le temps

NapperonIl y avait aussi les puces des couturières de Montreuil ce samedi, j'y ai trouvé quelques marquettes mais aussi ce joli mouchoir, lui aussi un peu jauni, qui vient étoffer mon début de collection

Mouchoir

Posté par mand075 à 16:07 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

02 octobre 2019

Marie-Louise

Le 15 avril 1880, la petite Marie Louise Verdy signe cette petite marquette à Villequiers dans le Cher.

Source: Externe

J'ai retrouvé l'acte de naissance de Marie-Louise sur les archives du Cher (3E 4290), le département a mis ses anciens actes d'état civil en ligne. Marie-Louise est née le 5 novembre 1869 à Villequiers, elle n'avait donc pas tout à fait 12 ans.
François Verdy, le père de Marie-Louise, avait 27 ans et était sabotier. Sa mère, Claire Fournier, avait 20 ans et ne travaillait pas.

Archives du CherJ'ai trouvé un autre extrait de naissance d'une petite Louise Verdy, à Villequiers également, née le 5 août 1868, deux ans plus tôt, et qui avait 12 ans le 15 avril 1880. Son père, Silvain Verdy, est le témoin de l'extrait de naissance de Marie-Louise et est désigné comme son oncle. Je ne pense pas que Louise ait signé du prénom de sa cousine mais plutôt que la petite Marie-Louise a voulu se vieillir un peu par rapport à sa cousine

Archives du Cher2

Je n'ai pas trouvé d'autre trace de Marie-Louise dans les archives de l'état civil du Cher, il n'y a pas non plus de mention marginale sur son acte de naissance. Peut-être a-t-elle quitté le département ?

Ma maman a trouvé cette marquette chez Emmaus à Bourges. la famille de Marie-Louise était donc restée dans le Cher.

La grille de cette marquette est disponible, sur demande dans les commentaires en bas de ce message. Je me suis amusée à reproduire la grille mais je ne l'ai pas encore brodée. Ça me ferait plaisir de voir vos versions.

Et voici celle si délicate en 1/1 de Chantal M.

Source: Externe

 

 

Posté par mand075 à 11:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :